Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1959-RUE DES PRAIRIES

14 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

RUE DES PRAIRIES
REALISATION: Denys de La PATELLIERE.
SCENARIO: Denys de La PATELLIERE, Michel AUDIARD, d'après le roman de René LEFEVRE.
DIALOGUE: Michel AUDIARD.
IMAGE: Louis PAGE, ast.Marc CHAMPION.N&B.
MUSIQUE: Georges Van PARYS.
MONTAGE: Jacqueline THIEDOT.87mn.
DECORS: René RENOUX.
SON: Jean RIEUL.
CAMERA: Henri TIQUET.
SCRIPT: Madeleine BILLEAUD.
MAQUILLAGE: Marcel BORDENAVE, Yvonne GASPERINA.
AST-REALISATEUR: Pierre GRANIER-DEFERRE.
REGIE: Eric GEIGER, Maurice HARTWIG.
DIR-PRODUCTION: Alexandre MNOUCHKINE.
PRODUCTION: Aleaxandre MNOUCHKINE, Georges DANCIGERS, Films Ariane, Filmsonor, Intermondia Films(Paris), Vides(Rome).FRANCE, ITALIE, 1959.
INTERPRETES: Jean GABIN(Henri Neveux), Claude BRASSEUR(Louis Neveux), Roger DUMAS(Fernand Neveux), Marie-José NAT(Odette Neveux), Paul FRANKEUR(Ernest), Roger TREVILLE(M.Pedrell), Renée FAURE(Me.Surville), Dominique PAGE(Josette, prostituée), Jacques MONOD(président), Louis SEIGNER(procureur), Gabriel GOBIN(Dubourg), Alfred ADAM(Loutrel, manager), Guy DECOMBLE(M.Perrot), François CHAUMETTE(directeur), Bernard DHERAN(juge inst.), Gaby BASSET(Mme.Gildas), René HAVARD(Boris, photographe), Albert DINAN(barman), France ASSELIN(Mme.Dubourg), Pierre LEPROUX(Gildas), Jacques MARIN(Mauduis), Max MONTAVON, Léon ZITRONE, Pierre DUROU, Max AMYL, Pascal MAZZOTTI, Pierre VERNIER, Paul MERCEY, Dany JAQUET, Sady REBBOT(figurant).
SUJET: Henri Neveux, ouvrier parisien, est resté veuf avec trois enfants, Odette, Loulou et Fernand, ce dernier né alors qu'il était prisonnier de guerre, mais qu'il aime comme son propre fils.Les années ont passé.Les deux aînés ont quitté le toit familial.Odette, d'abord vendeuse et maintenant cover-girl, est devenue la maîtresse d'un riche homme d'affaires quadragénaire, qui promet de l'épouser dès qu'il aura obtenu un hypothétique divorce.Loulou, lui, est champion cycliste.Pour s'assurer une publicité à peu de frais, il se plaît à raconter aux journalistes une enfance difficile et malheureuse.Des trois, seul Fernand témoigne de l'affection sincère pour ce père qui n'est pourtant pas le sien…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article