Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1958-EN CAS DE MALHEUR

14 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

EN CAS DE MALHEUR ©
REALISATION: Claude AUTANT-LARA.
SCENARIO, DIALOGUE: Jean AURENCHE, Pierre BOST, roman de Georges SIMENON.
IMAGE: Jacques NATTEAU.N&B.
MUSIQUE: René CLOEREC.
MONTAGE: Madeleine GUG.122mn.
DECORS: Max DOUY, Ast.Jacques DOUY, Raymond LEMOIGNE.
COSTUMES: Pierre BALMAIN.
SON: René FORGET, Ast.Guy VILLETTE, Mix.Jean NENY.
CAMERA: Alain DOUARINOU.
SCRIPT: Claude VERIAT.
MAQUILLAGE: Yvonne FORTUNA, Odette BERROYER, Yvonne GASPERINA.
COIFFURE: ROBERT de chez CARITA.
AST.REALISATEURS: Ghislaine AUBOUIN, Michel PEZIN.
REGIE: Michel CHOQUET, André RAMEAU.
DIR-PRODUCTION: Roger DEBELMAS, Yves LAPLANCHE.
PRODUCTION: Raoul J.LEVY, UCIL, Iena, CEI(Paris), Incom(Rome).FRANCE, ITALIE, 1958.
INTERPRETES: Jean GABIN(André Gobillot), Brigitte BARDOT(Yvette Maudet), Edwige FEUILLERE(Viviane Gobillot), Franco INTERLENGHI(Mazetti), Nicole BERGER(Janine, bonne), Madeleine BARBULEE(Bordenave), Gabrielle FONTAN(Mme.Langlois), Jacques CLANCY(Duret, ast.de Gobillot), Annick ALLIERES(Noémie), Mathilde CASADESUS(Anna, patronne restaurant), Hubert de LAPPARENT(avocat du bijoutier), Julien BERTHEAU(inspecteur), Jacques MARIN(réceptionniste), Claude MAGNIER(barman), Albert MICHEL(patron bazar), Jean-Pierre CASSEL(trompettiste), Germaine DELBAT(femme au tribunal), Henri-Jacques HUET(employé préfecture), Albert REMY(commissaire), Roger SAGET(concierge), Suzanne GREY, Edith CEROU, Georges SCEY, Claire NOBIS, Claude ACHARD, Pierre DUROU, Françoise RASQUIN.
SUJET: Yvette Maudet et son amie Noémie cambriolent une petite bijouterie à Paris, au mois d'avril 1957. Devant la résistance des deux commerçants, elles prennent la fuite sans rien emporter mais assomment la bijoutière.Yvette se rend dès le lendemain chez Maître André Gobillot, un célèbre avocat, afin de lui demander son aide.Comme elle n'a pas d'argent pour le payer, elle lui offre son corps. Gobillot la repousse gentiment et accepte cependant de la défendre.Grâce à la déposition d'un témoin pour le moins douteux, il obtient l'acquittement de sa cliente.Quelque temps plus tard, Yvette devient la maîtresse de l'avocat qui apporte tant de passion à cette aventure qu'il met un marché entre les mains de son épouse Viviane.ou ils divorcent ou elle accepte la situation.Complètement amorale, Yvette trouve naturel, malgré cette liaison avec André Gobillot qui l'entretient et l'installe dans un appartement, de continuer à fréquenter son jeune amant Mazetti.Par contre, l'avocat n'admet pas cette situation.il demande à Yvette de rompre définitivement avec Mazetti...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article