Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1958-LE DESORDRE ET LA NUIT

14 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

LE DESORDRE ET LA NUIT ©
REALISATION: Gilles GRANGIER.
SCENARIO: Gilles GRANGIER, Jacques ROBERT, Michel AUDIARD, roman de J.ROBERT.
DIALOGUE: Michel AUDIARD.
IMAGE: Louis PAGE, Ast.Marc CHAMPION, Pierre CHARVEIN.N&B.
MUSIQUE: Jean YATOVE.
CHANSON: Henri CONTET, Int.Hazel SCOTT, Nadja TILLER.
MONTAGE: Jacqueline SADOUL.93mn.
DECORS: Robert BOULADOUX, Ast.James ALLAN, Georges RICHARD.
COSTUMES: Paulette COQUATRIX, Marcelle DESVIGNES.
SON: Jean RIEUL.
CAMERA: Henri TIQUET.
SCRIPT: Martine GUILLOU.
MAQUILLAGE: Yvonne GASPERINA.
AST.REALISATEURS: Jacques DERAY, Henri DUGAS.
REGIE: Paulette BOREAL.
DIR-PRODUCTION: Paul JOLY.
PRODUCTION: Lucien VIARD, Orex FIlms.FRANCE, 1958.
INTERPRETES: Jean GABIN(Georges Vallois), Danielle DARRIEUX(Thérèse Marken), Nadja TILLER(Lucky Fridel), Paul FRANKEUR(insp.Chavlle), Robert MANUEL(Blasco), Robert BERRI(Marquis), Roger HANIN(Albert Simoni), Hazel SCOTT(Valentina Horse), Harald WOLF(Fridel), François CHAUMETTE(commis.Janin), Amy COLIN(caissière), Raoul SAINT-YVES(Michou), Edouard FLEMING(Peter), Louis DUCREUX, Liliane ROBIN, Yannick ARVEL, Claude IVRY, Jacques MARIN(garçon), Lucien RAIMBOURG(poivrot), Gabriel GOBIN, René BERTHIER, Jean BALTHAZAR, Lisa JOUVET, Jacky LOMBARD, Jacques MULLER, Olivier DARRIEUX(employé club), Jean-Pierre CASSEL(danseur).
SUJET: Patron de boîte de nuit impliqué dans des affaires de drogue, Albert Simon est assassiné.L'inspecteur Vallois, chargé de l'enquête, rend visite à Lucky, l'ancienne maîtresse de la victime, qui mène une vie luxueuse, mais n'en est pas moins toxicomane. Troublé par sa beauté, Vallois souhaite la protéger.Son investigation le conduit chez Thérèse Marken, une pharmacienne dont le mari travaille dans un laboratoire de produits chimiques. L'inspecteur,de plus en plus persuadé que Lucky est impliquée dans le meurtre, ne peut toutefois se résoudre à intervenir...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article