Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1956-LA TRAVERSEE DE PARIS

13 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

LA TRAVERSEE DE PARIS ©
REALISATION: Claude AUTANT-LARA.
SCENARIO, DIALOGUE: Jean AURENCHE, Pierre BOST, nouvelle de Marcel AYME.
IMAGE: Jacques NATTEAU.N&B.
MUSIQUE: René CLOEREC.
MONTAGE: Madeleine GUG.82mn.
DECORS: Max DOUY.
SON: René FORGET.
CAMERA: Gilbert CHAIN.
SCRIPT: Geneviève CORTIER.
AST-REALISATEUR: Ghislaine AUTANT-LARA.
REGIE: André HOSS.
DIR-PRODUCTION: Yves LAPLANCHE.
PRODUCTION: Henry DEUTSCHMEISTER, Franco London FIlm(Paris), Continentale Pr.(Rome).FRANCE, ITALIE, 1956.
INTERPRETES: Jean GABIN(Grandgil), BOURVIL(Marcel Martin), Jeannette BATTI(Mariette Martin), Louis de FUNES(Jambier, épicier), Georgette ANYS(Lucienne Couronne), Robert ARNOUX(Marchandot), Laurence BADIE(serveuse), Myno BURNEY(Mme.Angèle Marchandot), Germaine DELBAT, Georges BEVER(clients restaurant), Monette DINAY(Mme.Jambier), Bernard LAJARRIGE(agent), Jacques MARIN(restaurateur), Hubert de LAPPARENT(hystérique), Hughes WANNER, Jean DUNOT(Alfred Couronne, cafetier), Hans VERNER(secrétaire kommandatur), Hubert NOËL("mac"), Anouk FERJAC(jeune fille), Jean VINCI(client mécontent), Albert MICHEL(concierge), Harald WOLFF(colonel), Clément HARARI(homme arrêté), René HELL, Yvonne CLAUDIE, Anne CARRERE, René BRUN, Martine ALEXIS, Michèle NADAL, Yvette CUVELIER.
SUJET: Dans Paris occupé, à l'automne 1943.Ex-chauffeur de taxi réduit au chômage par la pénurie d'essence, Martin travaille dans le marché noir.Cette nuit-Ià, il doit transporter des quartiers de cochon de la rive gauche jusqu'à Montmartre. Malheureusement, son co-équipier s'est fait prendre et Martin se voit contraint d'engager quelqu'un choisi sur sa bonne mine.Dans un café, il propose ce travail à un inconnu nommé Grandgil qu'il considère à première vue comme une sorte de clochard aisé}.Grandgil accepte le travail et voici les deux hommes partant dans la nuit, une valise pleine de viande pendant à chaque bras.Quatre valises au total qu'ils sont allés chercher rue Poliveau, chez l'épicier Jambier auquel Grandgil a réussi à sou-tirer beaucoup plus d'argent que la somme initialement prévue.Leur destination la rue Lepic et la boucherie d'un certain Marchandot...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article