Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1955-DES GENS SANS IMPORTANCE

13 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

DES GENS SANS IMPORTANCE ©
REALISATION: Henri VERNEUIL.
SCENARIO: Henri VERNEUIL, François BOYER, roman de Serge GROUSSARD.
DIALOGUE: François BOYER.
IMAGE: Louis PAGE.N&B.
MUSIQUE: Joseph KOSMA.
MONTAGE: Christian GAUDIN.103mn.
DECORS: Robert CLAVEL.
SON: Jean RIEUL.
CAMERA: Jean LALIER.
SCRIPT: Lucile COSTA.
MAQUILLAGE: Jean ULYSSE.
COIFFURE: Huguette LALAURETTE, Yvone GASPERINA.
AST.REALISATEURS: Fabien COLLIN, Jacques ROUFFIO.
REGIE: Roger DESCOFFRE, André RAMEAU.
DIR-PRODUCTION: Georges CHARLOT.
PRODUCTION: René LAFUITE, Ignace MORGENSTERN, Marcel BEBERT, Cocinor, Chaillot Films, Ardennes Films.FRANCE, 1955.
INTERPRETES: Jean GABIN(Jean Viard), Françoise ARNOUL(Clotilde Brachet), Paul FRANKEUR(Emile Barchandeau), Pierre MONDY(Pierrot Berty), Yvette ETIEVANT(Solange Viard), Dany CARREL(Jacqueline Viard), Lila KEDROVA(Mme.Vavopoulos, taulière), Robert DALBAN(Gilbert), Héléna MANSON(Mme.Germain, avorteuse), Nane GERMON(ère de Clotilde), Pierre FROMONT(Brégier), Alain BOUVETTE(chauffeur qui s'endort), Edmond ARDISSON, Jacques MARIN, Jacques ARY(routiers), Max MEGY(Philippe), Gérard DARRIEU(homme au lapin), Marcelle ARNOLD(concierge), Jean DAURAND(infirmier), Gabriel GOBIN(homme cabane), Germaine MICHEL(voisine), Charles BOUILLAUD, André DALIBERT, Nina MYRAL, Monique DELCOURT, Raoul MARCO, Marcel ROUZE, Bruce KAY, Christian LOISEAU, Charles HUMBERT, Marcel ROCHE, Annick BERTRAND.
SUJET: Jean Viard, routier, s'arréte toujours dans le même relais pour y retrouver Clo, la nouvelle bonne.Elle devient sa maîtresse et il pense sérieusement à quitter sa femme et ses enfants pour vivre avec elle.Chassé par son patron pour les libertés qu'il prend avec son travail, Jean ne peut plus voir Clotilde.Celle-ci décide de le rejoindre à Paris afin de lui apprendre qu'elle est enceinte.Mais, rencontrant la famille de son amant, elle n'ose plus rien dire.Engagée comme bonne dans un hôtel.de passe, elle décide de se faire avorter.Jean retrouve du travail et décide de quitter définitivement les siens.Les amants quittent Paris dans le camion de Jean.Mais Clotilde, épuisée par son avortement, ne parviendra jamais au bout de la route.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article