Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jean Gabin

1946-MARTIN ROUMAGNAC

13 Mai 2006 , Rédigé par Philippe Publié dans #FILMS DE JEAN

MARTIN ROUMAGNAC ©
REALISATION: Georges LACOMBE.
SCENARIO: Pierre VERY, Georges LACOMBE, roman de Pierre-René WOLF.
DIALOGUE: Pierre VERY.
IMAGE: Roger HUBERT.N&B.
MUSIQUE: Marcel MIROUZE, Cond.Van HOOREBECKE(orchestre symphonique), Bruno CRISTOFOLI(orchestre tzigane).
MONTAGE: Germaine ARTUS.95mn.
DECORS: Georges WAKHEVITCH, Henri MORIN, Ast.René CALVIERA.
COSTUMES: Jean DESSES(robes).
SON: Jean PUTEL, Ast.Fernand JANISSE, Max OLIVIER.
CAMERA: René RIBAULT;Ast.A.CHARLET.
SCRIPT: Monique de GASTYNE.
MAQUILLAGE: Boris de FAST.
COIFFURE: Huguette ADAM.
AST-REALISATEUR: Raymond LAMY.
REGIE: Lucien PINOTEAU, Jean-Marie LOUTREL.
DIR-PRODUCTION: Marc Le PELLETIER.
PRODUCTION: P.E.DECHARME, Alcina.FRANCE, 1946.
INTERPRETES: Marlene DIETRICH(Blanche Ferrand), Jean GABIN(Martin Roumagnac), Margo LION(Jeanne Roumagnac), Daniel GELIN(surveillant), Lucien NAT(Rimbaut), Marcel HERRAND(M.de Laubry), Odette BARANCEY(Annette), Charles LEMONTIER(Bonnemain), Marcel PERES(Paulo), Jean d'YD(oncle), Colette GEORGES(jeune fille), Paul FAIVRE(acheteur), RIVERS Cadet, Georges BEVER(joueurs de belote), Camille GUERINI(gardien), Marcelle HAINIA(Mme.Sergent), Jean DARCANTE(avocat), Paul AMIOT(prés.tribunal), Henri POUPON(Gargame), Colette REGIS(Mme.Rimbaud), Jean HEUZE(procureur), Eugène FROUHINS, Julien MAFFRE, Maurice SALABERT, Frédéric MARIOTTI(ouvriers), Jane MAGUENAT(femme de charge), Philippe OLIVE(maître hôtel), Michel ARDAN(conservateur), Renée THOREL, Marcel ANDRE, Robert LERAY, Palmire LEVASSEUR, Albert MONTIGNY, Albert LYJO, René MARJAC, Marguerite de MORLAYE, René HELL, Jean GOSSELIN, Jean VILMONT, Mercedes BRARE, Maurice DORLEAC.
SUJET: Martin Roumagnac, ancien maçon, est devenu, grâce à son courage et à sa ténacité, son propre patron.Il dirige une entreprise de construction située à Clairval, une modeste ville de province.Menant une vie tranquille et rangée, Martin s'est acquis l'estime de la plupart de ses concitoyens.Depuis peu de temps, une mystérieuse étrangère est venue s'installer dans le paisible patelin.La jeune femme, Blanche Ferrand, d'origine australienne, habite chez son oncle, qui.tient un magasin de graineterie.C'est à la demande de son amant, le consul de Laubry, que cette créature mondaine a accepté de s'enterrer dans ce coin perdu.En effet, Mme.de Laubry est très malade, et à la mort de celle-ci, Blanche espère bien épouser le consul.En attendant, pour éviter un faux pas susceptible d'entacher la réputation du notable, elle se conforme aux règles de prudence de ce dernier…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article